La vie en refuge

Le gardien, capitaine du refuge

Les refuges retenus dans cette sélection ne sont pas des nids d'aigles inaccessibles ou des cabanes ouvertes aux quatre vents. Ils sont gérés par des gardiens qui sont attachés à leur refuge et mettent tout en œuvre pour bien vous accueillir.

Avant le départ

Pour faciliter votre accueil, il est impératif de prendre contact avec le gardien par téléphone ou internet afin de réserver vos nuitées et vos repas.

Lors de ce premier contact, profitez-en pour donner l'âge de vos enfants et faites part de vos demandes particulières (un lit pour la sieste, regroupement dans une même chambre ou dortoir...).

A l'arrivée

Quand vous passez la porte du refuge, enlevez vos chaussures de montagne et chaussez une paire de sabot ou chaussons à votre taille mis à disposition à l'entrée. Les refuges disposent rarement de petites tailles pour les enfants. Il est conseillé d'emmener des chaussons à leur pointure dans votre sac à dos.

Signalez votre arrivée à la gardienne ou au gardien. Ils vous indiqueront votre dortoir ou votre chambre où vous pourrez vous installer.

Le repas

En refuge, le repas est pris assez tôt entre 18h30 et 19h30. Ils sont copieux et composés d'aliments appréciés des enfants. Bien qu'éloignés des zones de ravitaillement, les gardiens proposent souvent des repas inventifs et savoureux avec, autant que possible, des produits locaux ou biologiques. Certains recrutent des cuisiniers pour la saison.

La nuit

Alpinistes et randonneurs se couchent tôt car ils se lèvent fréquemment avant l'aube. A 21h30, le refuge doit être silencieux. N'oubliez pas d'emporter des lampes frontales dans le sac à dos pour la lecture du soir ou la visite des toilettes en pleine nuit.

Bien que les gardiens assurent un nettoyage régulier des couettes ou des couvertures, il est conseillé d'emporter un drap de couchage.

Avant de quitter le refuge

N'oubliez pas de compléter le livre du refuge. Les enfants peuvent faire un dessin ou écrire un mot. Ces témoignages sont la mémoire du bâtiment. On peut consulter les anciens